La C2S : Tout savoir - Caree - Logiciel taxi conventionné

La Complémentaire Santé Solidaire est une toute nouvelle aide visant à faciliter l’accès aux soins ainsi qu’assister les personnes disposant de peu de ressources financières. Le 1er novembre 2019, la C2S est née de la fusion de deux institutions : la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) et l’Aide au Paiement d’une Complémentaire Santé (ACS). La C2S est donc une aide pour financer les dépenses de santé des personnes aux revenus modestes. Cette aide ne coûte presque rien et le prix varie selon les revenus de chacun. Qu’est-ce que la Complémentaire Santé Solidaire ? Qu’apporte-t-elle et comment l’obtenir ? Caree répond à toutes ces questions à travers cet article !

La Complémentaire Santé Solidaire : c’est quoi ?

La complémentaire santé est mise en place par l’Etat et ne coûte presque rien aux personnes l’ayant demandées. L’objectif de ce dispositif est d’aider les personnes disposant de peu de revenus pour la santé. Cette aide peut coûter au maximum 30 euros par mois. Avec la C2S, les utilisateurs n’ont pas à faire d’avance de frais pour toutes consultations chez le médecin ainsi que le dentiste et les hôpitaux. De plus, l’aide s’applique également lors d’achat de médicament, de prothèse dentaire, auditive ainsi que de lunettes de vue.

Comment fonctionne la C2S ? 

Il faut savoir que selon vos revenus la C2S peut être gratuite ! Toute personne gagnant moins de 746 € par mois peut prétendre à la complémentaire santé solidaire. Pour celles et ceux qui gagnent plus de 746 € par mois, il faut savoir qu’ils devront participer financièrement en fonction de leurs âges. Par exemple, les personnes de moins de 29 ans doivent payer 8 € par mois ! Les personnes âgées entre 30 et 50 ans doivent payer 14 € et ainsi de suite. Mention spéciale aux personnes de plus de 70 ans qui doivent s’acquitter de 30 € par mois. 

Qui a le droit à la Complémentaire Santé Solidaire ? 

Pour avoir le droit à la C2S, il faut répondre positif à deux critères : 
 Il faut que la personne bénéficie d’une prise en charge de ses frais de santé par l’assurance-maladie.
 Il faut que les revenus de la personne soient inférieurs à un certain montant qui change selon la composition du foyer de la personne.

Les changements par rapport à la CMU-C ? 

Ce qui change d’avant ? 

Il faut savoir que contrairement à la CMU -C, la complémentaire santé solidaire ne fournit plus d’attestation chèque.
Ce qui change par rapport à la CMU-C, c’est que la C2S peut coûter jusqu’à moins de 1 € par jour. Cela dépend du nombre de personnes composant votre foyer et les ressources financières de chacun. 
De plus, toutes les consultations auprès d’un médecin sont prises en charge par la C2S et les équipements tels que les lunettes, prothèse ou encore fauteuil roulant pour personne handicapée sont pris en charge totalement par la complémentaire.

Ce qui ne change pas ?

La demande de la complémentaire santé solidaire se fait également en ligne et si la personne avait déjà une CMU-C, alors elle n’a pas besoin de faire des démarches pour demander une C2S.

Qui sommes-nous ?

Caree est la première solution digitale permettant aux transporteurs sanitaires de gérer leurs prises en charge, leurs patientèles, de déléguer des courses à des chauffeurs disponibles et de faire leurs télétransmissions aux Caisses de la Sécurité Sociale en un clic.

M