Aujourd’hui, à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, nous nous intéressons à la situation des femmes taxis en 2023.

 

Les inégalités persistent

Malheureusement, la profession de taxi et le transport en général sont encore peu représentés par les femmes. Sur Paris, par exemple, seulement 5% des taxis sont conduits par des femmes, ce qui soulève des questions sur l’égalité. Les stéréotypes restent tenaces : les femmes ne savent pas conduire, elles n’ont pas le sens de l’orientation, elles n’ont pas le mental pour gérer une entreprise… Pourtant, les statistiques montrent que ce sont les hommes qui représentent 84% des accidents mortels.

Heureusement, les progrès technologiques ont permis de faciliter et optimiser leur travail. Le statut d’artisan taxi est devenu plus accessible grâce aux nombreux logiciels créés. Et ce n’est pas l’indépendance qui freine les femmes : 55% des créateurs d’entreprise sont des femmes.

Côté salariées, la loi pour l’égalité professionnelle femmes/hommes oblige les entreprises de plus de 50 salariés à assurer cette égalité depuis 2012. Certains, comme G7, se sont donnés pour objectif d’avoir 10% de femmes au sein de leur flotte dans les prochaines années. Pour cela, ils ont mis en place une politique d’accès simplifié et de communication pour attirer les femmes.

 

 

Une sécurité renforcée

Enfin, il existe également des services spéciaux pour les femmes taxis, qui peuvent se sentir en insécurité lors de leur travail. Ces services offrent une opportunité pour les femmes de se sentir en sécurité et de porter plainte en cas de besoin.

Les femmes ont beaucoup à offrir dans ce domaine, apportant une diversité de points de vue et d’expériences aux clients. Il est essentiel de briser les stéréotypes et de leur permettre de s’épanouir dans cette profession.

Il est important de souligner que la sécurité est un élément crucial pour les femmes. Les services de transport doivent prendre en compte leurs préoccupations spécifiques en matière de sécurité et mettre en place des mesures pour la garantir.

Ce n’est plus un secret. Depuis plusieurs années, on ressence des accusations de harcèlement, d’intimidation ou même de viol contre certains chauffeurs peu scrupuleux. On voit donc apparaitre des services de taxis 100% féminin (même si les hommes sont toujours acceptés).

C’est le cas de Simone Drive Her, application de taxis conduits uniquement par des femmes.

 

Enfin, il est essentiel de sensibiliser les gens à l’importance de l’égalité des sexes dans tous les domaines, y compris le transport. En encourageant l’embauche de femmes taxis et en offrant des services de transport plus sûrs pour les femmes, nous pouvons créer un avenir plus égalitaire pour tous.

 

 

 

 

Qui sommes-nous ?

Caree est la première solution digitale permettant aux transporteurs sanitaires de gérer leurs prises en charge, leurs patientèles, de déléguer des courses à des chauffeurs disponibles et de faire leurs télétransmissions aux Caisses de la Sécurité Sociale en un clic.

M