Comment devenir taxi ? - Caree - Logiciel taxi conventionné

Devenir taxi peut paraître simple, mais en réalité il faut tout de même effectuer des formations et des démarches administratives. En effet, le métier de taxi est une profession comportant de nombreuses réglementations et peut également être pratiquée de différente façon selon son statut juridique. De plus, depuis l’arrivée des VTC en France, la profession se transforme de plus en plus. Tout ceci afin de mieux répondre aux besoins des utilisateurs. Quelles sont les réglementations à respecter pour devenir taxi ? Quelles sont les démarches à mettre en place ? Caree vous explique tout dans cet article !

Les prérequis pour devenir taxi

Ce qu’il faut avant de devenir taxi 
Pour devenir chauffeur de taxi, il faut avoir certains prérequis et ne pas avoir de condamnation figurant dans son casier judiciaire tel que : 
Ce qu’il faut : 
 Il faut être titulaire d’un permis de conduire catégorie B
 Être en possession d’un diplôme de premier secours depuis au moins 2 ans
Ce qu’il ne faut pas :
 Une condamnation pour un délit ayant entraîné la perte de 6 points sur son permis de conduire. La conduite en état d’ivresse ou la prise de stupéfiant sont donc à éviter.
 Si le chauffeur de taxi s’est fait retirer sa carte professionnelle de taxi dans les 10 ans qui précèdent l’inscription à l’examen.
 Dans le cas où le conducteur s’est fait condamner pour conduite sans permis.
 Une fraude durant un examen (qui a généralement pour peine une interdiction de 5 ans pour passer des examens).
 Le demandeur à effectuer une condamnation d’au moins 6 mois en prison pour vol, atteinte à la personne, infraction ou escroquerie.

Tout savoir sur la carte professionnelle

Pour pouvoir travailler en tant que taxi, il faut impérativement avoir sa carte professionnelle ! La carte professionnelle s’obtient après avoir passé l’examen du certificat de capacité professionnelle. L’épreuve se compose de plusieurs sujets tels que la réglementation du transport public ou encore la sécurité routière. Passer l’épreuve à un coût : 195 €.
Si le chauffeur réussi l’épreuve, il reçoit sa carte professionnelle dans les 3 mois suivant sa demande et devient donc chauffeur de taxi ! Le chauffeur de taxi devra tout de même effectuer une formation tous les 5 ans dans un centre dédié.

Les différents statuts juridiques lorsque l’on devient taxi

Il existe différents statuts juridiques lorsque l’on est taxi comme : 
 Artisan : le statut le plus intéressant pour les indépendants ! 
 Salarié : le chauffeur de taxi dispose d’un véhicule immatriculé par la société qu’il l’emploie. 
 Locataire d’une licence : représente le quart des conducteurs de taxi, le meilleur statut pour démarrer et tester la profession car le risque financier est moindre.
 Coopérateur : un chauffeur de taxi coopérateur possède des parts de la coopérative dont il participe.
En fonction du statut, la déclaration d’activité peut être différente :
 Si le taxi est artisan alors il devra s’immatriculer auprès du répertoire des métiers
 S’il loue sa licence, il devra déclarer son activité au RSI.

Qui sommes-nous ?

Caree est la première solution digitale permettant aux transporteurs sanitaires de gérer leurs prises en charge, leurs patientèles, de déléguer des courses à des chauffeurs disponibles et de faire leurs télétransmissions aux Caisses de la Sécurité Sociale en un clic.

L’application tout-en-unTransformez votre quotidien de taxi

Que vous soyez débutant ou confirmé, laissez votre planning organiser votre télétransmission.
Et créez vos courses en un clic, grâce à Amelipro, ViaMichelin et PEC+.

M