Le statut de locataire de taxi : - Caree - Logiciel taxi conventionné

Les chauffeurs de taxi ont le choix entre 3 principaux statuts juridiques : 

  • Le statut artisan : le chauffeur est à son compte et dispose donc d’une grande liberté ainsi qu’une flexibilité des horaires de travail. 
  • Le statut salarié : le chauffeur de taxi travaille pour une entreprise et est donc lié par un contrat de travail avec.
  • Le dernier statut : c’est le statut locataire et c’est le moins utilisé en France.
    Comment fonctionne le statut de locataire ? Quels sont les plus et les moins de ce statut ?  Caree vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la location de taxi !

Comment fonctionne le statut de locataire de taxi ?

Comme vu ci-dessus, le statut de taxi locataire est le moins utilisé en France. Cela ne veut pas forcément dire qu’il est le moins utile, car il comporte tout de même certains avantages. En effet, selon les ressources financières du taxi, ce statut peut être le meilleur. De plus, ce statut ne requiert que très peu de gestion ! Le taxi est donc libre d’essayer la profession tout en investissant un minimum d’argent. 

Lorsque l’on est taxi locataire, il faut payer un loyer mensuel au loueur : le prix du loyer dépend de plusieurs critères comme la ville, le véhicule ou encore l’assurance. Il faut tout de même savoir que le loyer n’est pas réglementé par la loi et dépend uniquement du loueur. Pour pallier cela, le locataire de taxi peut garder la totalité de ses recettes. Le locataire est considéré comme un travailleur indépendant et est lié par un contrat civil avec le loueur.

Les plus et les moins du statut juridique 

Les avantages de la location de taxi sont : 

  • Tout d’abord, le locataire ne paye pas de cotisation sociale puisqu’elles sont aux frais du loueur. Par conséquent, le prix des cotisations est ajouté sur le prix du loyer du taxi. Le locataire est donc considéré comme salarié.
  • Le prix de la licence n’affecte pas le chauffeur de taxi. En effet, la licence est prise en même temps que le véhicule. 

Les inconvénients du statut : 

  • Le montant du loyer n’est soumis à aucune législation et peut être très élevé. Les prix sont parfois compris en 1500 et 4 000 € si ce n’est plus.
  • Le chauffeur de taxi locataire n’est pas protégé par le code du travail. Le loueur n’est pas le chef du locataire, le locataire est considéré comme indépendant. De ce fait, il ne perçoit aucune aide en cas de chômage.

Qui sommes-nous ?

Caree est la première solution digitale permettant aux transporteurs sanitaires de gérer leurs prises en charge, leurs patientèles, de déléguer des courses à des chauffeurs disponibles et de faire leurs télétransmissions aux Caisses de la Sécurité Sociale en un clic.

M