Compteur Taxi Fonctionnement | Comment ça marche ? | Caree

Le compteur taxi, ou taximètre, est un appareil incontournable à bord des taxis. Il permet de mesurer le prix des courses en fonction de la distance parcourue ou du temps passé dans le véhicule. Pour tout savoir à propos du fonctionnement de cet outil indispensable à l’exercice du métier de chauffeur de taxi, suivez le guide !

Compteur taxi : c’est quoi ?

Le compteur taxi est également appelé taximètre ou compteur horokilométrique. Présent dans tous les véhicules de taxi, il permet de mesurer le montant à percevoir en fonction de la distance parcourue et de la durée de la course. 

Il est inventé au XIXe siècle par les frères Roger-Houdin, horlogers et prestidigitateurs, qui déposent le brevet en 1848. Il est installé quelques années plus tard dans les fiacres parisiens et connaît petit à petit un véritable succès. Aujourd’hui, il fait partie des équipements obligatoires du taxi.

Le compteur taxi, fonctionnement et cycle

Le compteur taxi fonctionne en cycles :

  • libre : le lumineux est allumé en vert, le taxi est vide et est dans l’attente d’un client. Il peut également éteindre le lumineux et passer le taximètre en mode repos ;
  • occupé : lorsque le chauffeur de taxi démarre, le lumineux passe en rouge et le compteur passe à l’étape « occupé ». Le montant de la course doit être lisible par le client et augmente progressivement ;
  • montant / à payer : c’est la fin de la course. Le taxi imprime le reçu au client et peut repasser en mode libre – ce qui signifie que le taxi est prêt à recevoir un nouveau client.

Installation du compteur taxi

Pas question d’installer le compteur taxi soi-même ou de demander à votre garagiste ! Il doit être installé obligatoirement par un garage agréé par la préfecture. Il calibrera le taximètre en fonction de votre véhicule, mais aussi de vos pneus : tout changement de modèle de pneu doit donc faire l’objet d’une déclaration à votre installateur.

Le taximètre doit passer le contrôle technique tous les ans. Il doit comporter une vignette qui indique la date du dernier contrôle technique.

Tarification

Le système de tarification varie en fonction du département dans lequel le taxi exerce. Par souci de transparence, la tarification appliquée doit être indiquée par le biais d’une vignette collée sur le compteur taxi et d’un autocollant placé sur la vitre arrière du véhicule.

Lorsque le client monte à bord, le taxi doit sélectionner le tarif. Il est représenté par une lettre (A, B, C, etc.) selon le moment de la course (tarif de jour ou de nuit) et sa nature (aller simple ou aller-retour). Une fois le tarif sélectionné, le compteur augmente en fonction du nombre de tours des roues du véhicule, c’est-à-dire proportionnellement au nombre de kilomètres parcourus. S’y ajoute obligatoirement un tarif de prise en charge fixe qui varie selon le département. 

Le chauffeur de taxi peut également ajouter un supplément via l’appareil horokilométrique. Il s’applique dans les cas suivants :

  • transport d’un bagage de plus de 5 kilos ;
  • transport d’un animal ; 
  • transport d’une personne supplémentaire.

Si le taxi doit attendre le client lors de la course, il doit laisser son taximètre tourner en fonction du tarif fixé par son département. On calcule en général à partir de la chute par minute – par exemple, dans le Rhône l’heure d’attente est à 35,37 €, donc la chute par minute est de 35,37 € / 60.

À la fin de la course, le total est affiché sur le compteur. Le chauffeur de taxi doit prendre garde de le laisser affiché une dizaine de secondes afin que le client ait bien le temps de regarder. Le reçu peut alors être imprimé !

Qui sommes-nous ?

Caree est la première solution digitale permettant aux transporteurs sanitaires de gérer leurs prises en charge, leurs patientèles, de déléguer des courses à des chauffeurs disponibles et de faire leurs télétransmissions aux Caisses de la Sécurité Sociale en un clic.

M